15 et 18 mai 2008 : manifestations réussies : un tremplin pour le 24 mai

lundi 19 mai 2008
par  Webmestre FSU-71
popularité : 70%

Hier, dimanche 18 mai 2008, la FSU de Saône et Loire était forte d’une centaine de personnes dans la manifestation à Paris.

Les enseignants du 1er degré y étaient pour refuser :
-  la dégradation des conditions d’enseignement des élèves
-  la mise en concurrence des écoles,
-  le travail pendant les vacances,
-  les pressions continuelles,
-  les évaluations incessantes
-  le financement des classes privées par une ponction sur le budget de l’Education nationale

Ce qu’ils veulent :
-  des créations massives de postes pour faire face aux besoins de la population et pour rendre notre métier possible.
-  Des programmes aux contenus ambitieux pour tous les élèves
-  Du temps de concertation, pas du bricolage (transfert du samedi)
-  Des enseignements supplémentaires les jours de classe et pas pendant les vacances.
-  L’arrêt des déclarations provocatrices de Darcos et Sarkozy contre l’Ecole et ses personnels
-  Des emplois pérennes pour les vacataires de + en + nombreux (EVS, AVS,…etc…)

Les enseignants du second degré constatent que dans les collèges et les lycées généraux et technologiques de notre département, la rentrée 2008 se traduira par la suppression de 122 postes dans un total de 68 établissements.

Depuis des années, l’administration prend prétexte d’une baisse des effectifs des élèves pour justifier les fermetures de postes : or, cette baisse des effectifs, les élèves n’en voient pas la couleur, puisqu’ils sont plus nombreux dans les classes, et que les groupes nécessaires à l’enseignement de certaines disciplines (langues vivantes, disciplines expérimentales) disparaissent peu à peu.

Pire encore, de nombreux établissements ne sont plus en mesure d’assurer les horaires d’enseignement réglementaires prévus par la loi.
Alors que les suppressions des postes d’enseignants dans notre département correspondent à peu près au volume de départs à la retraite, le Ministère impose aux « actifs » de « travailler plus pour gagner plus ». Or, cette revalorisation là, les professeurs du Second Degré, qui travaillent déjà 40 h par semaine, n’en veulent pas, comme viennent de l’indiquer 72 % d’entre eux dans un sondage CSA ; de même, ils sont 77 % à se prononcer contre la bivalence, 70 à 80 % % contre un accroissement des pouvoirs des chefs d’établissement en matière de mutation, d’évaluation et de salaire ; près de 70 % se prononcent également contre une réduction des horaires des lycéens... Bref, l’ensemble des propositions en germe dans le livre vert de la Commission Pochard est rejeté par nos collègues.

Après celle du 15 mai, la manifestation Parisienne a montré que les enseignants se sont massivement pour dire au Ministre : « Nous ne voulons pas des mesures que vous préparez, qu’il s’agisse de la réforme des lycées ou de la redéfinition de nos conditions d’exercice car nous savons que leur objectif principal est de faire économiser encore 80 000 postes d’ici la fin du quinquennat : nous exigeons au contraire les moyens nécessaires pour permettre d’améliorer la réussite de nos élèves et les conditions de travail et de rémunération des enseignants ! »

Nous demandons au Ministre de cesser de s’enfermer dans la posture du « Monsieur je sait tout et je n’écoute personne » et de mettre en œuvre un véritable dialogue social à l’Education Nationale.

Ce sera à nouveau le sens de la journée nationale du 24 mai à laquelle participent 19 organisations : Ceméa, Confédération Étudiante, CRAP-Cahiers pédagogiques, FCPE, Ferc-CGT, FIDL,Les Francas, FSU, GFEN, ICEM-Pédagogie Freinet, Jeunesse au Plein Air,Ligue de l’Enseignement, Sgen-CFDT, Sud Éducation, Sud Étudiant, Unef, UNL, Unsa Éducation.

En Saône et Loire, la majorité de ces organisations se réunissent le 21 mai au soir pour mettre au point les modalités d’actions.


Commentaires  forum ferme

Logo de leila2350
mercredi 15 octobre 2014 à 19h37 - par  leila2350

Juste un petit merci pour l’info ,cela tombe bien pour moi

Pour autant, je tiens de fac¸on claire à ce que cette recherche soit parfaitement encadrée. Encore plus lorsque je vois un sourire sur le visage d’une de mes filles ou que je prends la main de ma femme et qu’ensemble nous marchons dans la rue. Mais pour autant, je dois admettre qu’aucune étude, jamais, n’a démontré que cela réduisait mon risque de faire un comparatif mutuelle senior. Aller sur le site : les jambes repos. En effet, cette substance qui donne au sang en fait, aux globules rouges du sang sa couleur rouge sert de transporteur d’oxygène des poumons, où le sang vient s’oxygéner, vers les tissus périphériques qui en ont besoin pour assurer la combustion nécessaire au métabolisme cellulaire. L’ail et l’oignon, les radis et la chicorée et enfin, le soja.
Logo de yzaux92
mercredi 3 septembre 2014 à 19h37 - par  yzaux92

vous rejetez vierge noire ou mutuelle


vous attachez mutuelles santé maif


resilier mutuelle car mutuelle employeur assurance sante haiti Seulement ce vous appuyez complémentaire santé dehors script pour mutuelle santé haut choisir une complémentaire santé une mutuelle ou une assurancechaque mutuelles jeunes santé leur quelle mutuelle prend en charge les dépassements d’honoraires dehors comparateur mutuelle assurance habitation

Contact

FSU Saône-et-Loire


2 rue du Parc
71100 CHALON-SUR-SAÔNE


Tél : 03 85 43 69 69
Mél : fsu71@fsu.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

28 septembre 2007 - fiers du service public

http://www.fiers-du-service-public.fr/

2007 - Nous joindre

Section Départementale de Saône et Loire
2 rue du Parc
71100 CHALON-SUR-SAÔNE
Secrétaire (...)